Actualités

28
MAI
2020

Distribution gratuite des kits d’EPI – DATES ET HEURES de retrait

Information

Nous mettons à jour cette page dès l’instant qu’une nouvelle date de retrait est disponible. Merci de votre compréhension.

Chère consoeur, cher confrère,

Suite à notre annonce du 26 mai, vous êtes très nombreux à vous inscrire auprès de l’URPS afin d’obtenir votre kit d’EPI gratuit contenant :

  • 50 masques FFP2
  • 30 surblouses imperméables

 

Afin de pouvoir le retirer, nous vous invitons à prendre connaissance des dates et heures d’ouverture des points de retrait départementaux en cliquant ci-dessous :

  • Côte-d'Or > Siège de l'URPS, 43 rue Elsa Triolet, parc Valmy, 21000 DIJON

    À déterminer.

  • Doubs > 16 rue Ambroise Paré, 25000 BESANÇON

    À déterminer.

  • Doubs > 2 place Ste Bénigne, 25300 PONTARLIER

    À déterminer.

  • Doubs > 68 rue du 17 novembre, 25350 MANDEURE

    À déterminer.

  • Jura > 3 rue Pasteur, 39000 LONS-LE-SAUNIER

    À déterminer.

  • Nièvre > 6 boulevard Beauregard, 58660 COULANGES-LES-NEVERS

    Samedi 6 juin 2020 de 9h00 à 13h00

  • Haute-Saône > 19 boulevard des alliés, 70000 VESOUL

    À déterminer.

  • Saône-et-Loire > Maison dentaire, 1 rue Dewet, 71100 CHALON-SUR-SAÔNE

    À déterminer.

  • Yonne > 195 boulevard de la Guillaumée, 89000 ST-GEORGES-SUR-BAULCHE

    Samedi 30 mai 2020 de 14h00 à 18h00

  • Ter. de Belfort > Domus Médica, 1 rue Morimont, 90000 BELFORT

    À déterminer.

 

Veuillez recevoir, chère consoeur, cher confrère, nos salutations confraternelles les meilleures.

 – Les membres de l’Union Régionale

comment : Off
26
MAI
2020

Distribution gratuite de kits d’EPI pour les chirurgiens-dentistes libéraux

Chère consoeur, cher confrère,

Comme certains d’entre vous ont pu en être informés par divers canaux (ordinaux, syndicaux), nous vous confirmons que l’URPS prévoit actuellement une distribution gratuite d’équipements de protection individuelle (EPI) à l’ensemble des chirurgiens-dentistes libéraux de Bourgogne Franche-Comté en réponse à la crise sanitaire actuelle Covid-19 / SARS-CoV-2.

Ainsi, chaque praticien libéral de Bourgogne Franche-Comté pourra retirer gratuitement, dans le département de son choix, dans les prochains jours et sur simple inscription préalable sur le site de l’URPS, 1 kit d’EPI contenant :

  • 50 masques FFP2
  • 30 sur-blouses imperméables

 

Ce dispositif, en faveur de la profession, et inscrit dans la mission de contribution de l’URPS à la gestion des crises sanitaires conformément à l’article R. 4031-2 du décret n° 2010-585 du 2 juin 2010, vise à pourvoir les cabinets dentaires libéraux de Bourgogne Franche-Comté en protections individuelles essentielles dans un contexte de reprise progressive des activités suite au 11 mai et de pénurie des EPI auprès des fournisseurs habituels de la profession.

Afin de pouvoir retirer un kit, il est nécessaire de s’inscrire sur le site de l’URPS préalablement au retrait du kit en point de collecte départemental à cette adresse, aussi accessible sur la droite du menu principal du site (rubrique Contact). Cette inscription délivrera par e-mail à tout praticien libéral qui la remplit un bon de retrait qu’il devra présenter au point de distribution départemental choisi en échange d’un kit.

Cette formalité, nécessaire tant pour des motifs comptables que logistiques, vise à vous assurer d’un acheminement en quantité suffisante de kits pour chaque praticien.

NB : les dates et lieux de retrait départementaux précis des kits seront communiqués dans les meilleurs délais au travers du site de l’URPS.

A toute fin utile et pour tout renseignement complémentaire vis-à-vis de ce dispositif, vous pouvez consulter notre Foire aux Questions.

Nous vous adressons, chère consoeur, cher confrère, nos salutations confraternelles les meilleures.

– Les membres de l’Union Régionale

comment : Off
05
MAI
2020

Coronavirus : les chirurgiens-dentistes désormais bénéficiaires des masques par l’intermédiaire des officines

Conformément à la conduite édictée par le Conseil National de l’Ordre au 18 mars 2020, tous les cabinets dentaires de la région ont été amenés à fermer leurs portes et reporter leurs rendez-vous pour toute la durée de la période de confinement. Toute activité de soins bucco-dentaires est depuis limitée aux actes strictement urgents, exclusivement réalisés dans les cabinets dentaires de garde départementaux, lesquels sont dûment équipés des protections individuelles nécessaires.

En raison de ce fonctionnement spécifique, les chirurgiens-dentistes de ville et hors du système de garde n’étaient jusqu’alors pas destinataires des stocks de masques chirurgicaux et FFP2 envoyés par le Ministère de la Santé et des Solidarités par l’intermédiaire du réseau des officines. En effet, un circuit de distribution à part avait été mis en place au niveau du Conseil National, visant à pourvoir au système de garde des chirurgiens-dentistes (cf. Dossier Coronavirus et liste de diffusion DGS-urgent).

Mais la perspective de la levée du confinement et de la reprise des activités au 11 mai change la donne.

En effet, conformément à l’annonce officielle de ce jour sur DGS-urgent, et afin d’accompagner les professionnels de santé de ville à la reprise des activités en sortie de confinement, le Ministère procède en cette semaine du 4 mai à l’envoi d’une dotation de masques chirurgicaux et FFP2 par l’intermédiaire du réseau des pharmacies, dont les chirurgiens-dentistes pourront bénéficier.

Une dotation de 24 masques FFP2 par semaine sera attribuée aux chirurgiens-dentistes (source 1, source 2) à partir du 11 mai sur présentation en pharmacie d’une carte professionnelle sur laquelle figure le numéro RPPS ou ADELI.

NB : cette dotation, dont le montant a été fixé par le Ministère, représente un MAXIMUM attribuable au chirurgien-dentiste par le pharmacien. Il faut garder à l’esprit que les stocks des officines sont limités : les chirurgiens-dentistes ne sont pas les seuls à avoir le droit d’en retirer, et les quantités livrées ne sauraient couvrir les dotations indiquées de chaque professionnel de la région par semaine.

comment : Off
19
MAR
2020

Coronavirus – stade 3 : informations et conduite à tenir du chirurgien-dentiste

Cet article actualise la conduite à tenir du chirurgien-dentiste à l’égard du Covid-19 publiée le 2 mars 2020 sur notre site – la situation épidémique ayant évolué depuis – et donne la nouvelle conduite, donnée par le Conseil National de l’Ordre des chirurgiens-dentistes au 18 mars 2020, dans la lutte contre le coronavirus.

CLIQUEZ ICI POUR VISUALISER LE PROTOCOLE

comment : Off
09
MAR
2020

Lib-ORSAN : une application mobile d’alertes sanitaires locales pour les libéraux

Dans le contexte épidémique relatif au coronavirus, nous vous informons de la mise à disposition récente d’une application mobile (gratuite) en faveur d’une meilleure organisation de la médecine de ville devant les situations sanitaires exceptionnelles – à l’occasion du déclenchement de plans ORSAN.

Au moyen de cette application, mise en place et à l’initiative de l’URPS Médecins Libéraux de Bourgogne Franche-Comté, tout professionnel de santé libéral peut, sur inscription, être informé des dernières alertes sanitaires pour une intégration locale optimale dans l’organisation des soins de ville.

Vous pourrez retrouver l’application ainsi que toutes ses autres fonctionnalités sur l’AppStore et le GoogleStore.

comment : Off
02
MAR
2020

Coronavirus – stade 2 : informations et conduite à tenir du chirurgien-dentiste

Chère consoeur, cher confrère,

Vous pourrez retrouver toute l’actualité concernant l’épidémie au lien suivant menant sur Santé Publique France, avec les chiffres clés, et comprenant notamment le nombre de cas investigués (par région), le nombre de cas confirmés (par région), et un ensemble de documents supports à l’usage des professionnels.

NUMERO VERT pour les questions non-médicales – le ministère a activé la plateforme téléphonique d’information, accessible au 0800 130 000 (appel gratuit depuis un poste fixe en France, 7 jours sur 7, de 8h à 21h), pour tout renseignement et conseils à l’égard de la maladie, si vous avez voyagé dans une zone où circule le virus ou côtoyé des personnes qui y ont circulé.


Le caractère très évolutif de l’épidémie du Coronavirus – Covid19 a conduit le ministère des Solidarités de la Santé à actualiser les recommandations pour les personnes en provenance des zones d’exposition suivantes : Chine Continentale, Hong Kong, Macao, Singapour, Corée du Sud, Iran, et les régions de LombardieVénétie et Emilie-Romagne en Italie. (Source ; attention les zones peuvent évoluer quotidiennement)

Conduite à tenir pour les chirurgiens-dentistes :

  • Munissez-vous, si possible, de masques respiratoires de type FFP2, conformément à la recommandation de la DGS. A défaut, le port du masque chirurgical de type IIR reste de rigueur.

      1. Des ruptures d’approvisionnement sont signalées chez la majorité de nos fournisseurs habituels, tant en ce qui concerne les masques de type IIR, que les masques de type FFP2.
      2. En cas de pénurie de masques chirurgicaux à votre cabinet, et conformément à l’instruction de la DGS du 2/03/20, vous pouvez, sur présentation de votre carte CPS comportant votre numéro RPPS, retirer 1 boite de 50 masques à l’officine de proximité.

 

  • Si vous recevez des patients venant des zones à risque depuis moins de 14 jours, même s’ils ne présentent aucun signe de la maladie, essayez si possible et au préalable de retarder les soins jusqu’à ce que le délai de 14 jours sans symptômes soit écoulé (source : département alertes et crise ARS). En outre, il est recommandé pour ces personnes de :

      1. Surveiller leur température 2 fois par jour
      2. Porter un masque chirurgical en présence de leur entourage et en dehors du domicile
      3. Réduire les activités non indispensables (cinéma, restaurant, soirées…) et la fréquentation de lieux où se trouvent des personnes fragiles (hôpitaux, maternités, établissements d’hébergement pour personnes âgées…)
      4. Se laver les mains régulièrement (Source)

 

  • En cas de patient venant de ces zones et présentant à son arrivée au cabinet dentaire des signes d’infection respiratoire, de fièvre ou de difficultés à respirer (= cas suspect ou cas possible) :

      1. Faire porter un masque chirurgical par le patient et assurez-vous de la désinfection de ses mains par friction hydroalcoolique.
      2. Evaluer le risque potentiel au regard du nombre de personnes dans la salle d’attente au moment du passage du patient.
      3. Contactez le SAMU Centre 15 en faisant état de la situation pour l’analyse de situation.
      4. Dans l’hypothèse du risque, c’est le SAMU qui sera chargé d’organiser le transport du patient vers l’établissement de santé. (Source)
      5. NE PAS ORIENTER LE PATIENT VERS LES URGENCES.

 

La liste des établissements hospitaliers de la région habilités par l’ARS pour la prise en charge des cas confirmés est la suivante (source) :

  • CHU de Dijon
  • CHU de Besançon
  • Auxerre
  • Sens
  • Chalon-sur-Saône
  • Mâcon
  • Nevers
  • Lons-le-Saunier
  • Hôpital Nord-Franche-Comté
  • Vesoul

 

Documents importants :


Bien confraternellement.

Dr Pierre-Olivier DONNAT, Président de l’URPS

comment : Off
05
NOV
2019

Carte interactive – la 2ème version est en ligne !

Conformément à notre annonce du 15 février dernier, l’Union Régionale a le plaisir de vous informer que la nouvelle version de son module de cartographie interactive est en ligne.

Donnant une image de la situation de l’offre de soins bucco-dentaire en Bourgogne Franche-Comté et informant sur les caractéristiques du territoire et des patients au regard de multiples indicateurs intéressant de près l’exercice du chirurgien-dentiste, cette 2ème version du module se veut ainsi être un outil décisionnel toujours plus pertinent en matière d’installation des praticiens, et d’apports d’éléments de réflexion quant à la relation entre l’offre de soins bucco-dentaires et les besoins régionaux.

S’appuyant sur une technologie désormais plus performante et plus rapide, le nouveau module aborde de façon plus intuitive les différents indicateurs « métier » et donne davantage d’informations sur le cadre de vie régional. Mais surtout, il comporte une toute nouvelle fonctionnalité permettant une meilleure approche spatialisée des temps d’accès sur le territoire : la carte isochrone. En 3 clics, cet outil vous permet dès à présent de connaître, à partir de n’importe quel point de la carte, quelle distance peut être franchie en moins de 10, 15, 20 et 30 minutes… Idéal lorsqu’on souhaite connaître la pertinence stratégique d’un cabinet à cet endroit !

Mais ce n’est pas fini ! Le module continue d’évoluer, et nous ne manquerons pas de vous en informer.

comment : Off
21
OCT
2019

Aide au stage des étudiants en région : quel bilan de l’action de l’URPS à ce jour ?

L’aide au stage actif d’odontologie en Bourgogne Franche-Comté de l’union régionale est une action à l’origine franc-comtoise, qui a été étendue à la Bourgogne en 2016 suite à la réforme territoriale. Son objectif : apporter une aide financière aux étudiants en chirurgie dentaire signant pour la réalisation de leur stage actif de 6ème année chez un praticien de Bourgogne Franche-Comté, afin de leur faire découvrir l’attrait professionnel et la qualité de vie de notre région.

Maintenant en place depuis plus de 4 années universitaires en Bourgogne Franche-Comté et après nos campagnes d’information, l’aide de l’URPS est désormais mieux connue auprès des étudiants des facultés de chirurgie dentaire alentours. Nous vous proposons donc aujourd’hui de faire un point sur cette l’action, ainsi qu’une brève restitution des résultats des questionnaires auprès des étudiants sur la qualité de leur stage et leurs aspirations professionnelles, au titre des 4 années universitaires entre 2015-2016 et 2018-2019.

  • Nombre d’aides octroyées / nombre d’aides demandées : 42/44 (soit 95,5%)
  • Montant total des aides octroyées : 29250€
  • Provenance des étudiants par année universitaire :

Aucune demande de la part d’étudiants de la faculté de Lyon au cours de ces 4 dernières années, mais déjà 3 demandes lyonnaises reçues pour 2019-2020.

  • Qualité des stages perçue par les étudiants : excellente sur pratiquement tous les plans : qualité des échanges avec le maître de stage, perception de la réalité professionnelle du chirurgien-dentiste, apports professionnels, apports cliniques, apports humains…
  • Vigilance sur les apports péricliniques (organisation, management et gestion du cabinet) : ils sont très bons dans seulement 46% des cas, et assez bons pour 43%. Ils sont moyens à faibles pour 11% des cas.
  • Nombre moyen de praticiens dans le cabinet de stage (stagiaire exclu) : 2,06
  • Nombre moyen de fauteuils dans le cabinet de stage : 2,86. Le nombre de fauteuils dans le cabinet est strictement supérieur au nombre de praticiens (stagiaire exclu) dans 61% des cas.
  • Nombre moyen d’assistantes dans le cabinet de stage : 2,43
  • Territorialité :
    • 86% des répondants seraient prêts à s’installer en milieu périurbain, 64% en milieu rural, et 46% en milieu urbain.
    • 86% des répondants seraient prêts à s’installer en zone intermédiaire, 76% en zone sous-dotée en chirurgiens-dentistes, et 18% en zone sur-dotée en chirurgiens-dentistes.
  • Déterminants du lieu d’installation (moyenne/10 par critère, 10 = très important, 0 = pas important) :

Sans surprise, la proximité du (de la) conjoint(e) et le cadre de vie sont les premiers déterminants du lieu d’installation. Les arguments professionnels arrivent ensuite. La proximité de la famille et des amis est très secondaire.

 

comment : Off
17
OCT
2019

Grippe saisonnière : vigilance pour le chirurgien-dentiste

A la réception de l’instruction de la DGS du 7 août 2019 relative aux mesures de prévention et de contrôle de la grippe saisonnière, rappelons que chaque année en France, 2 à 6 millions de personnes développent un syndrome grippal, et 9700 décès sont attribuables à la grippe. Les personnes âgées sont celles qui payent le plus lourd tribut à cette pathologie.

Cette infection respiratoire demeure imprévisible et rend indispensable l’application de mesures de prévention en amont et au cours de l’épidémie. Elle concerne tous les professionnels de santé, en particulier le chirurgien-dentiste.

Insistons notamment sur 2 points :

1° – Vaccination

La vaccination anti-grippale est recommandée pour les personnes de 65 ans et plus, des femmes enceintes, et divers profils de patients atteints de pathologies les rendant vulnérables. Nous rappelons qu’elle est également fortement recommandée pour tout professionnel de santé en contact régulier et prolongé avec les patients.

2° – Mesures barrières

Pour le chirurgien-dentiste et le personnel du cabinet, insistons plus particulièrement sur les principales barrières permettent de limiter la diffusion du virus : le port du masque, des lunettes de protection, des gants, et l’hygiène des mains.

  • Masque chirurgical : les masques du chirurgien-dentiste, au-delà d’être marqués CE, doivent correspondre au type IIR, pour une efficacité de filtration bactérienne supérieure ou égale à 98% et résistant aux éclaboussures. Respecter le sens de pose : barre rembourrée sur le nez en haut et plis plongeants. Le masque doit recouvrir le nez, la bouche et le menton, et doit être changé entre chaque patient.
  • Lunettes : les lunettes de vue ne suffisent pas à protéger du nuage dentaire, notamment sur les côtés. Il est possible d’utiliser un masque à visière où des lunettes de protection adaptées à la vue.
  • Gants : les gants à usage unique doivent impérativement être changés entre chaque patient, et à chaque interruption de soins (téléphone, accueil…).
  • Hygiène des mains : le port des gants ne se substitue pas à la pratique de l’hygiène des mains. Une friction avec une solution hydro alcoolique doit être effectuée avant et après chaque soin/examen.

Références :

comment : Off