Actualités

08
OCT
2021

Proxidentaire : fermeture définitive des centres de Chevigny-Saint-Sauveur et Belfort

Chère consoeur, cher confrère,

L’Agence Régionale de Santé de Bourgogne Franche-Comté a communiqué le 7 octobre, après 2 à 3 mois de suspension d’activité, la fermeture définitive des centres Proxidentaire de Chevigny-Saint-Sauveur (21) et Belfort (90).

En premier lieu suspendus en raison de graves manquements à la qualité des soins et la sécurité des patients, l’enquête contradictoire menée par les services de l’ARS a permis d’établir que l’association Proxidentaire n’est pas en mesure d’assurer la prise en charge de patients garantissant la préservation de la santé publique.

Une nouvelle fois, soyez assurés que votre Union Régionale ne cessera d’attirer l’attention des pouvoirs publics vis-à-vis de cette typologie de centre, et des déviances récurrentes qui y sont constatées, véhiculées par un modèle économique peu compatibles avec les règles déontologiques élémentaires qui s’appliquent à notre profession.

Nous tenons à remercier chacune et chacun de nos consoeurs et confrères ayant déjà pu assurer le relai de la prise en charge des patients issus de ces centres.


Retrouvez aux liens suivants l’interview du Dr Pierre-Olivier DONNAT, président de l’URPS, réalisée par France Bleu Belfort Montbéliard ce vendredi 8 octobre, et le bulletin d’information associé.

« C’est tout le modèle économique qui est à remettre en cause »

« Des patients qui, de toute bonne foi, allaient dans ces centres en ignorant que les conditions n’étaient remplies pour qu’ils soient reçus »


Bien confraternellement.

Pour les membres de l’Union Régionale

Partager cet article

comment : Off