Actualités

21
OCT
2019

Aide au stage des étudiants en région : quel bilan de l’action de l’URPS à ce jour ?

L’aide au stage actif d’odontologie en Bourgogne Franche-Comté de l’union régionale est une action à l’origine franc-comtoise, qui a été étendue à la Bourgogne en 2016 suite à la réforme territoriale. Son objectif : apporter une aide financière aux étudiants en chirurgie dentaire signant pour la réalisation de leur stage actif de 6ème année chez un praticien de Bourgogne Franche-Comté, afin de leur faire découvrir l’attrait professionnel et la qualité de vie de notre région.

Maintenant en place depuis plus de 4 années universitaires en Bourgogne Franche-Comté et après nos campagnes d’information, l’aide de l’URPS est désormais mieux connue auprès des étudiants des facultés de chirurgie dentaire alentours. Nous vous proposons donc aujourd’hui de faire un point sur cette l’action, ainsi qu’une brève restitution des résultats des questionnaires auprès des étudiants sur la qualité de leur stage et leurs aspirations professionnelles, au titre des 4 années universitaires entre 2015-2016 et 2018-2019.

  • Nombre d’aides octroyées / nombre d’aides demandées : 42/44 (soit 95,5%)
  • Montant total des aides octroyées : 29250€
  • Provenance des étudiants par année universitaire :

Aucune demande de la part d’étudiants de la faculté de Lyon au cours de ces 4 dernières années, mais déjà 3 demandes lyonnaises reçues pour 2019-2020.

  • Qualité des stages perçue par les étudiants : excellente sur pratiquement tous les plans : qualité des échanges avec le maître de stage, perception de la réalité professionnelle du chirurgien-dentiste, apports professionnels, apports cliniques, apports humains…
  • Vigilance sur les apports péricliniques (organisation, management et gestion du cabinet) : ils sont très bons dans seulement 46% des cas, et assez bons pour 43%. Ils sont moyens à faibles pour 11% des cas.
  • Nombre moyen de praticiens dans le cabinet de stage (stagiaire exclu) : 2,06
  • Nombre moyen de fauteuils dans le cabinet de stage : 2,86. Le nombre de fauteuils dans le cabinet est strictement supérieur au nombre de praticiens (stagiaire exclu) dans 61% des cas.
  • Nombre moyen d’assistantes dans le cabinet de stage : 2,43
  • Territorialité :
    • 86% des répondants seraient prêts à s’installer en milieu périurbain, 64% en milieu rural, et 46% en milieu urbain.
    • 86% des répondants seraient prêts à s’installer en zone intermédiaire, 76% en zone sous-dotée en chirurgiens-dentistes, et 18% en zone sur-dotée en chirurgiens-dentistes.
  • Déterminants du lieu d’installation (moyenne/10 par critère, 10 = très important, 0 = pas important) :

Sans surprise, la proximité du (de la) conjoint(e) et le cadre de vie sont les premiers déterminants du lieu d’installation. Les arguments professionnels arrivent ensuite. La proximité de la famille et des amis est très secondaire.

 

Partager cet article

comment : Off